ASM Canoë Kayak 2017

Site offert par l'agence GOSNI DESIGN ®

Championnat de France Élite 2018

C’est dans des conditions estivales avec une température presque caniculaire que se sont déroulés lors du premier week-end de mai les championnats de France Elite monoplace qui servaient de sélections pour les différentes équipes de France. Les meilleurs pagayeurs de l’hexagone et de l’outre-mer ont pu apprécier à cette occasion l’importance des travaux d’amélioration du bassin et des installations de Vaires sur Marne (77) qui accueilleront les épreuves olympiques d’aviron et ce canoë-kayak en 2024. Cinq sociétaires de l’A.S.Mantaise canoë-kayak avaient été retenus pour participer à cette compétition déterminante pour la suite de la saison. Le bilan des «jaune et bleu» s’avère contrasté avec des satisfactions parfois inattendues et des déconvenues parfois difficilement explicables.

Franck LE MOËL réalise l’exploit mantais de ces «trials» de canoë-kayak course en ligne avec une superbe 2ème place en kayak monoplace 200m. Il réalise une course parfaite en finale échouant de quelques dixièmes derrière le vice-champion olympique de la spécialité, Maxime Beaumont. À 27ans, il obtient sa première médaille en individuel lors d’un championnat de France sénior confirmant ainsi que la maturité et l’expérience sont des facteurs importants de réussite dans cette discipline où l’état civil du vainqueur affiche 36 ans. Sur la distance de 500m, notre kayakiste mantais terminait à une méritoire 7ème place même si il ne cachait pas sa déception sur cette distance qu’il se réapproprie à l’entrainement que depuis cette saison.

Sylvain POULLEAU aura été l’autre grande satisfaction du week-end pour l’A.S.Mantaise. Faisant preuve d’une grande combativité notamment lors des éliminatoires pour accéder aux finales, le canoéiste réalise un résultat d’ensemble remarquable avec une 7ème place sur 200m, une 8ème place sur 500m et une 9ème place sur 1000m. A 21ans, il a démontré à tous les observateurs présents sur le bord du bassin qu’il possédait de réelles qualités d’engagement et que ces progrès étaient réguliers depuis plusieurs années. L’aide de son frère Vincent POULLEAU  (9ème sur 200m et 12ème sur 500m) aura été précieuse pour lui permettre d’aborder cette compétition très relevée.

Nicolas BOURSIER pourrait éprouver quelques regrets à l’issue des épreuves de kayak monoplace 200m. Sa prestation dans sa demi-finale ne reflète absolument pas son niveau. Elle est à mettre au compte de ses soucis techniques qui empoissonnent sa préparation depuis la saison dernière et qui expliquent son irrégularité. Avec sa large victoire en finale B dans un très bon temps qui l’aurait bien fait figurer en finale, notre jeune kayakiste (21ans) termine à la 10ème place. Les dirigeants du club mantais sont persuadés que le pensionnaire de l’INSEP trouvera dans l’avenir toutes les ressources pour corriger ces difficultés et retrouver une dynamique de succès.

Salya LEFOULON n’aura été que l’ombre d’elle-même dans ces championnats de France. En kayak monoplace dame junior, elle a enchainé les contre-performances les unes après les autres dans une spirale infernale terminant 11ème sur 500m et 13ème sur 200m loin du niveau qu’elle avait pu montrer lors des dernières compétitions et à l’entrainement. À presque 17ans, la jeune kayakiste devrait pouvoir se remettre de cet échec et retrouver ses capacités pour la suite de la saison.